Yaay web category covers 9
Gynécologie
LE CANCER DU SEIN
par ToubibADakar

Rubrique : Les experts

En ce mois d'octobre, les campagnes pour inciter les femmes à faire leur mammographie de dépistage du cancer du sein occupent une bonne partie de l'actualité, à juste titre!

Il est aussi important de rappeler les facteurs de risque de survenue de ce fléau qu'est le cancer du sein.

C'est quoi au juste de cancer du sein? 
Il s'agit d'un tumeur maligne, qui se développe au dépend d'un des éléments du sein,c'est-à-dire une multiplication anarchique de cellules échappant à tout contrôle avec un prolongation quasi infinie de leur durée de vie et une capacité à se déplacer et à s'implanter dans d'autres organes du corps: les métastases!

En quoi ce cancer est-il grave? 
Sa gravité réside dans le fait que le cancer est très difficilement guérissable! Les chances de guérison dépendent surtout de la précocité du diagnostic: plus il est fait tôt, plus on a des chances de guérir, d'où l'intérêt d'un diagnostic précoce, avant l'apparition des signes évidents de malignité!
Dans la plupart des cas, quand les signes cliniques apparaissent, cela signifie que le stade guérissable est dépassé! 
Dans nos contrées, le retard au diagnostic fait que la majorité des cas sont vus à un stade très tardif! Cela fait du cancer du sein le 1er ou deuxième cancer féminin, place qu'il se dispute avec le cancer du col de l'utérus. En occident, 9 cancer sur 10 sont guéris alors que chez nous à peine 1 sur 10 est guéri car les 9 autres sont diagnostiqués au stade tardif!

A quoi est du ce cancer du sein? 
Contrairement au cancer du col de l'utérus dont on sait qu'il est du à un virus appelé HPV ( Humain papilloma Virus), on ne sait pas avec exactitude à quoi est du le cancer du sein! 
On connaît par contre les facteurs de risque, c'est-à-dire, les situations qui augmentent les chances de développer le cancer du sein:

1. L'hérédité: si votre mère ou votre grand-mère ou une tante à eu le cancer du sein, vos "chances" ou devrait-on dire votre "malchance" d'en avoir un jour sont considérablement et exponentiellement augmentées ! Plus il y'a de membres de votre famille qui l'ont eu, plus vous risquez d'en avoir!

2. La précocité de la puberté et le retard à la ménopause: avoir vu ses 1ères règles avant l'âge de 12 ans et/ou continuer à voir ses règles après 50 ans augmentent votre risque d'avoir un cancer du sein. 
Si vous n'êtes pas encore ménopausée, sachez que votre âge de ménopause sera approximativement le même que celui de survenue de la ménopause de votre mère! Toujours à cause de l'hérédité.

3. L'alimentation et des facteurs environnementaux sont incriminés dans la survenue du cancer du sein notamment le tabac évidemment mais aussi, la graisse animale et certains aliments en conserve. 
Une prise de poids rapide à la pré-ménopause est aussi un facteur de risque quand on connaît la propension de nos femmes à prendre du poids rapidement au fil des maternités.

4. Le rasage des aisselles!! Ce n'est pas tant le simple fait de se raser les aisselles qui cause le cancer mais ce sont plutôt les antitranspirants faits à base d'un produit appelé HYDROXYDE D'ALUMINIUM qu'on sont incriminés. 
Utilisés pour combatte la sueur, ils obstruent les pores des aisselles qui servent à éliminer les toxines, ce qui provoque une accumulation de ces toxines dans le sein voisin et ainsi, l'apparition du cancer : 80 % des cancers du sein apparaissent du côté du sein situé vers l'aisselle!!!

5. Cette liste de facteurs favorisant la survenue du cancer du sein n'est pas exhaustive.... Régulièrement, sont suspectés ou découverts d'autres facteurs.

Comment de protéger du cancer du sein? 
Éviter d'avoir une maman ou une grand-mère qui a eu le cancer du sein? Ce n'est pas faisable cela! 
Par contre, vous pouvez vous faire dépister régulièrement, surtout si vous avez des facteurs de risque! Le dépistage ne signifie pas obligatoirement détecter le cancer mais plutôt rechercher de signes qui, s'ils ne sont pas pris en charge rapidement, pourraient aboutir à un cancer!
Pour le cas de la mammographie, elle est réservée aux patientes ayant plus de 40 ans car une exposition précoce aux rayons X constitue aussi un facteur de risque de cancer. Avant 40 ans, la surveillance se fera à l'aide de l'échographie.

Autres facteurs protecteurs:

  • l'allaitement maternel: oui, donner le sein réduit de manière drastique le risque de cancer du sein! Mais c'est donner le sein à votre bébé, pas à votre chéri comme certains le suggèrent malicieusement.
  • une alimentation saine avec notamment beaucoup de fruits et légumes, au moins 5 par jour! surtout la tomate qui est reconnue dans la prévention de beaucoup de cancers.
  • le sport, sa pratique régulière est aussi bénéfique dans la lutte contre beaucoup de cancers. Et si vous suez, utilisez plutôt un déodorant à base de pierre d'alun ou un stick plutôt de ceux contenant ce fameux hydroxyde d'aluminium.

Cependant, la meilleure prévention reste l'auto-palpation des seins, technique très simple de palpation soi-même de seins, à la recherche d'une quelconque anomalie: même si vous ne savez pas quoi chercher, le principe est simple: tout ce que vous palpez dans le sein gauche vous devez le sentir dans le sein droit au même endroit, vice versa! En cas de doute: allez voir votre gynéco, sage-femme ou n'importe quel médecin!

L'importance de cette palpation est qu'elle décèle des tumeurs de moins de 2 cm or, 90% des tumeurs de moins de 2 cm sont guérissables à ce stade. Cependant, dés que la taille de la tumeur dépasse 2 cm, le chances de guérison fondent comme neige au soleil!

Alors, palpez ou faites palpez vos seins pour vivre sans cancer du sein!

Vive l'octobre rose!













 

 

 

 

Retour