Banni%c3%a8re au quotidien
Quelles protections hygiéniques choisir ?
Les protections hygiéniques
par Apifrique

Pour ne pas tacher ses vêtements du sang qui coule durant les règles, plusieurs types de protections hygiéniques sont disponibles pour les femmes. 

La serviette hygiénique jetable

C'est une protection qui se fixe sur la culotte avec de l'autocollant et qui est utilisable une seule fois. En général, elle se garde 4 heures avant de devoir la jeter à la poubelle. Il faut faire attention à la qualité de ces serviettes : des serviettes hygiéniques de mauvaise qualité peuvent irriter le sexe. Il en existe plusieurs tailles, plusieurs qualité, plusieurs capacité d'absorption. Si il y a des problèmes d'irritation, il est recommandé d'utiliser des serviettes hygiéniques lavables ou des tissus.

Avantages : 

Facile à utiliser, pas besoin de laver

Inconvénients : 

Fait des déchets, peut causer des irritations, présence de produits chimiques, relativement cher.  

La serviette hygiénique lavable

Une alternative à la serviette hygiénique jetable est la serviette hygiénique lavable. Elle est en coton, ce qui limite le risque d'irritations et d'infection. Une serviette hygiénique lavable se fixe à la culotte avec les pressions des ailettes. On peut la changer quand on n'est plus à l'aise, puis la rincer à l'eau froide avant de la laver avec du détergent. Il faut faire attention à bien la laisser sécher au soleil, ce qui permet de tuer les microbes. L'avantage de la serviette lavable est qu'elle est utilisable plusieurs fois : la serviette Apiafrique est utilisable 400 fois !

Avantages :

Pas de risque d'infection si bien lavée, confortable, réutilisable (400 fois) : économie sur le long terme, pas de déchet, autonomie : pas besoin d'aller en acheter tous les mois.

Iconvénients : 

Un peu plus cher à l'achat, trouver un coin discret, de préférence au soleil, pour les faire sécher. 

Le tissu

Certaines femmes utilisent un tissu. C'est une pièce de tissu cousu que l'on met dans sa culotte. Il existe différentes façon de fabriquer son propre tissu. Ne pas mettre de sable dedans, car cela favorise les infections. Pour fabriquer son tissu, il faut utiliser un tissu propre, et bien le laver après utilisation. Il faut le faire sécher au soleil pour tuer les microbes et le conserver dans un endroit sec et à l'abri entre chaque utilisation.

Avantages : 

Peu cher, réutilisable, sèche vite

Inconvénients : 

Ne protège pas très bien, pas imperméable, peut bouger dans la culotte

Le tampon

Une autre protection est le tampon. C'st un absorbant en coton avec un fil qui s'insère dans le vagin. Au bout de 3/4 heures, 8 heures maximum, il faut l'enlever et le jeter à la poubelle. Une ficelle au bout du tampon dépasse du vagin et permet de le retirer facilement. 

Avantages : 

permet de se baigner, de faire du sport, d'être plus libre dans ses mouvements, se garde longtemps

Inconvénients : 

peut causer des irritations, relativement cher, crée des déchets, peut être inconfortable, on ne peut pas le mettre quand on n'a pas ses règles : il peut déregler la flore vaginale. 

La coupe menstruelle

Enfin, la coupe menstruelle peut être également utilisée. C'est un cône en silicone qui s'insère dans le vagin. Le sang des règles tombe dans ce cône. À la fin de la journée, il suffit de tirer sur le petit baton qui dépasse pour vider la coupe menstruelle. On peut ensuite la réutiliser. Il n'est pas conseillé de la garder plus de 12h. Il faut également la faire bouillir avant de l'utiliser, au début de la semaine de règles, pour la stériliser. 

Avantages : 

Se rentabilise vite, moins de risque d'irritations que le tampon

Inconvénients : 

Difficile à trouver au Sénégal, nécessite un point d'eau quand on la change. 

 

Retour